Eduquer à la maison avec bienveillance

Qu'est-ce que l'éducation bienveillante et émotionnelle ?

Il s'agit d'accompagner son enfant, sa nièce, son filleul à respecter ses besoins et ceux des autres, à développer une bonne estime de lui pour le rendre autonome, responsable et adapté à la vie en collectif.

Suis-je un parent bienveillant ?

Le propos, ici, n'est pas de juger les parents. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises manières d'éduquer, il y a des objectifs  et des contextes d'éducation très différents. Chacun fait comme il peut !

Sans rentrer dans une dictature de la bienveillance, je dirais que selon moi, l'éducation bienveillante et émotionnelle ne cherche pas à construire des enfants obéissants, elle vise à révéler les ressources de l'enfant pour qu'il devienne responsable et autonome. Il est évident que le chemin est long et que nous ne demanderons pas à un enfant de 7 ans d'être responsable, nous l'accompagnerons (et c'est notre responsabilité) à devenir un être responsable, capable de décider et de s'intégrer à un groupe.

Si je suis trop bienveillant alors je vais le laisser tout faire ?

Il est difficile d'être trop bienveillant. Les courants de non-violence, de bienveillance, de discipline positive et d'éducation émotionnelle travaillent précisément sur les limites, le cadre, les règles. La notion de contrat (à construire ensemble) est un des fondements de ces manières de penser.
Il est plus facile de poser un "non, c'est comme ça" sans se poser les questions suivantes : Est-ce vraiment interdit ? Est-ce vraiment dérangeant pour moi ou ai-je répondu non par automatisme parce que je n'ai pas pris le temps de réfléchir à l'acte ? Si je dis non maintenant je devrais maintenir ce non, est-ce ce que je souhaite ? et quelle est la sanction si elle enfreint la règle ? Est- ce que cela ne me demande pas plus d'énergie de le surveiller pour qu'il ne recommence pas plutôt que de le responsabiliser ?...
Co-construire une règle signifie de réfléchir aux besoins des parents et des enfants. Selon son âge, l'enfant aura le plus souvent possible un espace de "négociable" dans la construction de la règle. Le parent se posera,au préalable, la question des besoins de chacun, de ce qui est négociable (la couleur du pantalon, avant ou après le bain...) et non-négociable (s'habiller chaudement l'hiver, se laver tous les jours)... Puis il envisagera les sanctions possibles qu'il pourra discuter avec l'enfant.